Salut ! // Linogravure

J’ai galéré à mort pour imprimer ce tanuki. Je sais pas si c’est l’encre, le papier, le lino ou je ne sais quoi, mais je m’y suis repris à plusieurs fois. Du ils sont imprimés sur deux types de washi différents.
C’est pas la gravure la plus précise que j’ai faite, mais amande au nez il fallait bien passer à autre chose.
Dispo sur Etsy et dans la semaine à la Maison du Japon.
#tanuki #kikette

Réouverture du site

Je réouvre la boutique en ligne ( www.etsy.com/fr/shop/tAAkoo ) et reprends l’envoi des petites gravures uniquement, celles qui correspondent au format lettre suivie.

Les délais sont évidemment rallongés, et jusqu’à la fin de la crise sanitaire, le transport et la livraison des courriers et colis sont suspendus pour la Tunisie, la Polynésie Française et le continent américain à l’exception des États-Unis, du Canada, du Brésil, de l’Argentine et du Mexique.

Le transport et la livraison des colis sont suspendus, mais le transport des courriers maintenus, pour la Mongolie, l’Azerbaïdjan, les Philippines, Madagascar, l’Île Maurice, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Les destinations suivantes sont fermées : Anguilla, Antigua & Barb, Antilles néerlandais, Antilles néerlandaises (Bonnair), Antilles néerlandaises (Sint Maarten), Bahamas, Barbade, Belize, Bermudes, Bolivie, Cayman Island, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Curaçao, République Dominicaine, Dominique, El Salvador, Equateur, Falkland, Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, , Honduras, Iles Turques & Caïques, Iles Vierges GB et US, Jamaïque, Montserrat, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Puerto Rico, Saint Vincent, Sainte Lucie, St Kitts & Nevis, Surinam, Trinité & Tobago, Uruguay, Venezuela.

Kurent

En février avec tAk & Demont on est allé faire un concert dessiné à Ljubljana en Slovénie, et Adrien Demont nous a dégoté un carnaval à aller voir à Ptuj. Les tenues de kurent ressemblant à celle des ogres namahage de la région d’origine de mon père au Japon, il se doutait bien que ça allait m’intéresser !

Kurentovanje est le carnaval le plus populaire et le plus important sur le plan ethnologique de Slovénie, organisé pour la première fois en 1960 par Drago Hasl. Ce rite de 11 jours du printemps et de l’événement phare sur la fertilité est célébré le dimanche du gras à Ptuj, la plus ancienne ville documentée de la région, et attire environ 100 000 participants au total chaque année.
Sa figure principale, connue sous le nom de Kurent ou Korant , a été populairement (mais incorrectement) réinterprétée comme un dieu extravagant de plaisir et d’hédonisme effréné dans les premières coutumes slaves.
Dans le festival d’aujourd’hui, des groupes de kurents ou kurenti portent des vêtements traditionnels en peau de mouton tout en tenant des clubs en bois avec des peaux de hérisson attachées appelées ježevke , dont le bruit est censé “chasser l’hiver”. De cette façon, la présence de kurenti annonce la fin de l’hiver et le début du printemps. Être un kurent était au début un privilège offert uniquement aux hommes célibataires, mais aujourd’hui, les hommes mariés, les enfants et les femmes sont également invités à porter la tenue. (source : Wikipedia)